Source : EDF

Comme le souligne l’ADEME, la stratification thermique est la principale source de déperdition thermique.

Dans un bâtiment, l’air est réparti en couches de la plus chaude à la plus froide. Comme l’air chaud est plus léger que l’air froid : l’air chaud monte et l’air froid stagne au niveau du sol. La variation de température peut atteindre 1°C par mètre de hauteur.

A titre d’exemple, pour une hauteur de 10 mètres entre le sol & le plafond, la différence de température est généralement de 10 °C. En déplaçant l’air de la partie haute vers la partie basse, on homogénéise la température et on supprime les zones froides, c’est ce qu’on appelle la déstratification thermique.

Cet équipement s’applique également pour les problèmes des chambres froides, la destratification diminue considérablement la formation de glace et permet une bonne tenue de la température.

L’installation d’un système de déstratification permet de faire descendre cet air chaud. On constate ensuite une réduction importante de la consommation d’énergie et une amélioration du confort.

Facile à installer, à faible coût de fonctionnement, très silencieux et pratiquement sans entretien, les déstratificateurs peuvent être installés à des hauteurs de plafond de 2,50m à 38 mètres.
Il existe des solutions adapté à toutes les problèmatiques : mezzanine, toiture en cathédrale, entrepôts de grande hauteur.
Les économies peuvent atteindre 50% dans certains cas.
Notre expertise vous permettra de définir le modèle qui vous convient le mieux.

Et toujours à des prix préférenciels